Les cultures tolérantes au glyphosate dans l’Union européenne

Greenpeace International a chargé le Dr Charles Benbrook, spécialiste en
économie appliquée au secteur agricole, de réaliser une étude sur les
conséquences qu’entraînerait l’autorisation, en Europe, de la mise en culture de
maïs, de soja et de betteraves sucrières génétiquement modifiés pour résister
aux herbicides.

Cette étude, la première du genre, se base sur l’expérience des agriculteurs aux
États-Unis et prend comme exemple des plantes transgéniques résistantes au
glyphosate, commercialisées sous l’appellation Roundup Ready (RR). Le colza,
l’une des principales plantes cultivées en Europe, n’a pas été pris en compte car
il n’a pas fait l’objet d’une demande d’autorisation de mise en culture auprès de
l’Union européenne (il existe toutefois des variétés de colza manipulées pour
résister aux herbicides).

Les répercussions pour les agriculteurs sont également analysées, notamment
l’augmentation des prix des semences et la prolifération des mauvaises herbes
résistantes aux herbicides.

PDF - 322.8 ko
Synthèse française du rapport Greenpeace BenBrook

Le présent document résume les principaux résultats de l’étude, qui est
disponible dans son intégralité en anglais sur :
http://www.greenpeace.org/international/en/campaigns/agriculture/