OGM : Paris demande à l’UE de suspendre l’autorisation du MON810

La Commission européenne a reçu, lundi 20 février, une demande du gouvernement français de suspendre d’urgence la culture du maïs OGM MON810 sur le territoire de l’UE, a annoncé Frédéric Vincent, porte-parole du commissaire chargé de la santé et des consommateurs, John Dalli.

La requête des autorités français se fonde sur "de nouvelles études scientifiques", a-t-il expliqué, avant d’indiquer que la Commission allait les étudier et fournir sa réponse "dans les délais prévus".

La ministre de l’écologie, Nathalie Kosciusko-Morizet, a annoncé la demande du gouvernement via un communiqué de son ministère et un message sur son compte Twitter.

Source : Le Monde.fr, 20 février 2012

Lire l’analyse d’Inf’OGM