Etude : l’aubergine Bt, développé par Mahyco filiale de Monsanto, peut endommager le foie, et affaiblir le système immunitaire.

La consommation d’aubergine génétiquement modifiés peut vous rendre malade. Une consommation régulière peut nuire au système immunitaire de l’organisme, causer des dommages au foie et entraîner des troubles de la reproduction.

C’est ce qui ressort des études de toxicité effectuées par Mahyco chez les rats nourris sur aubergine Bt pendant 90 jours. Mais il s’avère que la compagnie a soit supprimé des données ou effectuer de fausses déclarations lors de l’envoi des données à l’organisme de réglementation - le Genetic Engineering Approval Committee (GEAC).

Sur la base de ces données, le GEAC a approuvé le lancement commercial de l’aubergine Bt, mais l’approbation a été ensuite mise en attente par le ministre de l’Environnement Jairam Ramesh en Février 2010. Le moratoire est resté en vigueur jusqu’à présent.

Une analyse des données de recherche brutes fait par un expert indépendant a révélé que des problèmes de santé importants qui se posent chez les animaux testés ont été ignorés et les protocoles de recherche standard fixés par le ministère de la biotechnologie (DBT) n’ont pas été suivis.

Mahyco avait conclu qu’il n’y avait pas d’effets sur la santé aubergine Bt. Mais un examen attentif des mêmes données a révélé "des indications sérieuses que la consommation de l’aubergine Bt peut provoquer une inflammation, des troubles de la reproduction et des dommages au foie".

L’analyse a été effectuée par le Dr Lou Gallagher - un épidémiologiste de la Nouvelle-Zélande. Les données montrent que les rats nourris avec de l’aubergine Bt ont développés "des lésions sur la plupart des organes et des ovaires qui faisait la moitié de leur poid normal, une rate élargie avec des globules blancs à 35 à 40 pour cent supérieur à la normale avec des éosinophiles élevés, indiquant des changements de la fonction immunitaire". Les effets toxiques pour le foie ont été observés sous forme de bilirubine.

Mahyco n’a pas résumer fidèlement ses résultats et, surtout, ignoré les effets toxiques observés chez les rats.

"Le texte (dans l’étude Mahyco) ne correspondent pas aux données," a déclaré Gallagher. Par exemple, alors que des changements significatifs dans le poids des ovaires et de la rate chez les rats femelles nourris avec de l’ aubergine Bt ont été énumérées dans le rapport, la conclusion dit : "Pas de modifications dans le poids des organes des rats traités à 1.000 mg / kg ». En outre, les protocoles DBT sont bafoués - ce qui a entraîné une baisse des normes utilisées, avec moins de puissance pour détecter des changements chez les rats. Dans un des essais, les jours d’exposition ont été réduits de 29 pour cent.

De même, la concentration de protéine toxique sous forme de poudre sèche brinjal à des rats n’est pas clairement exprimée.

"l’aubergine Bt pour la consommation humaine ne peut être recommandée étant donné les preuves actuelles de toxicité chez les rats en 90 jours", conclut le rapport.

les effets toxiques de l’aubergine BT

- Un nombre de leucocytes inférieur de 9 à 12 pour cent par rapport à un régime alimentaire normal, ce qui indique une fonction immunologique faible

- Des niveaux d’aspartate aminotransférase (AST) de 54 à 60 pour cent plus élevé, indiquant des dommages au foie ou du cœur

- Élévation de la bilirubine et de l’acétylcholinestérase plasmatique inférieure - preuve de dommages au foie

- Les poids des ovaires était de 50 pour cent inférieur aux témoins

Source : combat-monsanto.co.uk, 17 Janvier 2011