Résultats financiers 2010 : « Les actions de Monsanto pourraient être les pires actions de 2010 »

Monsanto a annoncé hier (mercredi 6 octobre) ses résultats financiers pour le 4ème trimestre fiscal 2010 soit la période allant du 1er juin au 31 août ainsi que pour l’année fiscale entière soit la période allant du 1er septembre 2009 au 31 août 2010 . Pour consulter les résultats financiers de Monsanto, cliquez ici. Les chiffres ci-dessous se rapportent à ce rapport financier et à l’année fiscale 2009/2010.

Les résultats : bénéfices, gain par action, chiffres d’affaires globaux

Le chiffre d’affaire de Monsanto pour l’année 2010 est de 10 502 millions de dollars US, soit une baisse de 10% par rapport au chiffre d’affaire de 2009 qui était de 11 724 millions de dollars US.

Les bénéfices nets de Monsanto pour l’année fiscal 2010 ont chuté de 25% passant de 6762 en 2009 à 5086 millions de dollars américains.
Le gain par action sur l’année fiscale est passé de 3.80 en 2009 à 2.01 $ en 2010 soit une baisse de 47%.

Résultats financiers Monsanto en milliers de dollars (sf gains par action)
en millions de dollars année fiscale 2009 année fiscal 2010 Tendance
Chiffres d’affaires 11724 10502 -10%
Bénéfices 6762 5086 -25%
Gain par action 3,8 2,01 -47%

Par secteur

Le secteur des semences et de la génomique (les OGM)

L’activité de la firme multinationale se divise en deux secteurs selon son rapport financier, d’une part le secteur des semences notamment des semences OGM, marché largement dominé par Monsanto.

Ce secteur est en croissance avec un chiffre d’affaire qui passe de 7297 en 2009 à 7611 millions de dollars en 2010, soit une augmentation de 4%. Les bénéfices tirés de ce secteur sont en revanche proportionnellement plus faibles passant de 4504 en 2009 à 4538 millions de dollars US en 2010 soit une augmentation légère de 0.7%.

Résultats financiers Monsanto
en millions de dollars année fiscale 2009 année fiscal 2010 Tendance
Chiffres d’affaires 7297 7611 +4%
Bénéfices 4504 4538 +0,7%

Le secteur de la productivité agricole (pesticides et intrants)

L’autre secteur de Monsanto concerne « la productivité agricole » et comprend les ventes du fameux herbicide Roundup et d’autres pesticides à base de glyphosate.

La baisse des chiffres de ce secteur s’est prolongée au 4ème trimestre comme précédemment . [1]

Le chiffre d’affaire lié au Roundup et autres herbicides à base de glyphosate est passé de 3517 millions de dollars en 2009 à 2029 millions de dollars en 2010 soit une basse de 43 %. Quant aux bénéfices nets ils ont chutés de près de 94 % passant de 1836 à 142 millions de dollars entre l’année fiscale 2009 et 2010.

Roundup et herbicides à base de glyphosate
en millions de dollars année fiscale 2009 année fiscal 2010 Tendance
Chiffre d’affaire 3527 2029 -42%
Bénéfices 1836 142 -92%

On peut logiquement voir dans cette baisse du prix du Roundup une corrélation avec les nombreuses expériences de résistance des adventices ou mauvaises herbes à l’herbicide, devenues des super mauvaises herbes répertoriées notamment aux Etats-Unis . Voir les articles suivants [2] L’efficacité de l’herbicide le plus vendu au monde est régulièrement remise en cause.

Les perspectives de Monsanto pour 2011 [3]

Monsanto prévoit une croissance mondiale du secteur des semences notamment des semences OGM grâce à la production de maïs aux Etats Unis, à une disponibilité accrue des semences de Soja Genuity® Roundup Ready 2 Yield® et au marché du maïs en Amérique Latine.

Sur ce nouveau marché, Monsanto entrevoit des opportunités au Brésil et en Argentine. Au Brésil, car de plus en plus d’événements/ semences OGM sont disponibles. ( [4] ). En Argentine, Monsanto constate une légère augmentation des surfaces, en plus d’un passage des agriculteurs vers des semences OGM à 2 gènes insérées.

Aux Etats Unis Monsanto mise sur l’expansion du soja Genuity Roundup Ready 2 Yield et veut offrir aux agriculteurs plus de choix avec des semences OGM contenant plusieurs gènes insérées tels que Genuity® SmartStax®, Genuity® VT Triple PRO™ and Genuity® VT Double PRO™.

Enfin, la compagnie souhaite passer au coton Bt Bollgard 2 en Inde et continuer à promouvoir son expansion aux Etats Unis.

Les prévisions du New York Times [5]

Les prévisions de Monsanto ont été refroidies par un récent article du très sérieux New York Times.

Le nouveau maïs Smart Stax de Monsanto, premier maïs OGM contenant huit gènes étrangers insérés, a été cultivé la saison passée aux Etats-Unis. La récente récolte a montré que ce nouveau maïs ne donnait pas de rendements supérieurs à ceux du maïs le moins cher de la compagnie, contenant 3 gènes insérés.

Afin de continuer à promouvoir les biotechnologies lorsque celle-ci échouent, Monsanto utilise la surenchère de gènes insérés, c’est le cas avec le Smart Stax, contenant huit gènes insérés, deux gènes de tolérance aux des herbicides et 6 gènes insecticides. C’est le cas aussi en Inde ou après avoir révélé l’échec de son coton Bollgard I en Inde à lutter contre un ravageur le vers de la capsule rose, Monsanto s’est empressée de proposer la seconde génération de ce coton, le Bollgard II.

Le passage à des semences OGM de seconde génération a pour Monsanto l’avantage de prolonger la vie de brevets qui peut être arriveraient à terme. La seconde génération détenant un nouveau brevet apporte à la compagnie l’assurance de recevoir des royalties pendant encore 20 ans ou plus selon les législations.

L’exemple du Smart Stax démontre, s’il le fallait, que l’insertion de toujours plus de gènes étrangers dans les semences ne conduit pas à de meilleurs rendements.

Monsanto a été contraint de réduire fortement le prix des semences de maïs Smart Stax mais aussi les semences de son nouveau soja Roundup Ready 2 Yield, leurs ventes ayant chuté en dessous des prévisions.

A l’annonce des résultats médiocres du Smart Stax, Monsanto a annoncé des promotions sur les semences Smart Stax ! Le surcoût par hectare pour cultiver des semences Smart Stax sera de (seulement) 8 contre 24 dollars auparavant. La firme de Saint Louis offrira également des bons pour des semences gratuites aux agriculteurs ayant cultivé ce maïs cette année et qui sont déçus des résultats selon le quotidien new-yorkais.

Enfin laissons le mot de la fin à un commentateur bousier américain Jim Cramer qui proclame que « [les actions de Monsanto] pourrait être les pires actions de 2010 » .

Souhaitons à Monsanto une année fiscale 2011 aussi « bonne » que 2010 !

Source : Combat Monsanto, le 8 octobre 2010





[3Partie intitulée « Outlook », dans les résultats financiers de Monsanto, suivez ce lien http://monsanto.mediaroom.com/index.php/index.php?s=43&item=884

[4NDLR : d’autres s’inquiètent en revanche de la non disponibilité de certaines semences de soja non OGM notamment Cf. « Monsanto restricts access to non-GM seeds », Trace Consult, May 2010 http://www.combat-monsanto.co.uk/spip.php?article552&var_recherche=restricts%20access%20to%20non-GM%20seeds