Monsanto reçoit une amende de l’agence américaine de protection de l’environnement pour vente illégale de semences de coton OGM

Le géant de l’agriculture Monsanto a été frappé par une amende record de 2.5 millions de dollars US soit presque 2 millions d’euros pour mauvais étiquetage et pour avoir distribué des semences non autorisées de coton OGM contenant un gène insecticide Bt.

[NDLR les semences en question sont des semences Bt Bacillus thuringiensis, ces semences ont été modifiées génétiquement pour produire en continu une protéine insecticide, qui tue les nuisibles]
L’agence américaine de protection de l’environnement (EPA) limite la culture et la vente de ces semences de coton OGM pour protéger l’environnement des « potentiels dommages associés à la propagation incontrôlable du gène modifié insecticide, Bacillus thuringiensis (Bt). »

L’EPA cite 1782 cas de violations qui ont eu lieu dans 22 états.

L’EPA a fait la déclaration suivante dans un communiqué de presse :
« Cet accord montre que lorsqu’une compagnie viole la loi en distribuant des pesticides mal étiquetés, l’EPA prend des mesures » nous indique Cynthia Giles, administratrice adjointe pour le bureau de l’EPA chargé de la mise en application et de l’assurance de conformité. « La communauté réglementaire doit comprendre que nous prenons très au sérieux ces violations et que le public n’acceptera rien d’autre que la conformité [à la loi] ».

Les effets sanitaires et environnementaux du coton Bt n’ont pas été documentés de manière exhaustive. Des agriculteurs en Chine ont critiqué l’OGM insecticide pour l’augmentation des ravageurs qu’il a entrainé, et les scientifiques appellent à des études plus approfondie des effets de la substance chimique.


Source :
Article originale paru dans l’Huffington Post en anglais disponible ici, 8 juillet 2010
Traduction de Combat Monsanto