Coton : la Chine fait remonter les cours

Malgré la nouvelle dégringolade des bourses internationales, le cours du coton a progressé cette semaine à New York.

La demande grandissante de la Chine a permis en effet de sauver les meubles à la plus grande satisfaction des agriculteurs US. Voire de Monsanto ?

Le relevé hebdomadaire des exportations américaines est en effet ressorti à 425.000 balles, un chiffre élévé qui a même surpris les analystes, s’attendant à une offre beaucoup plus faible.

Mais avant toute chose, les marchés ont réagi de manière positive à l’augmentation du quota d’importation fixé pour mai par la Chine, lequel s’élève désormais à 800.000 tonnes.

Il est vrai que dans les six provinces chinoises surveillées par Kongming Wu (Institut pour la protection des plantes de Pékin), des insectes de la famille des punaises ont fortement endommagés la production.

Le coton Bt Monsanto - modifié pour produire la toxine Bt (Bacillus thuringiensis) - s’avère si efficace sur son principal parasite local ... qu’il en réduit considérablement les populations ... laissant ainsi la place libre à de nouveaux occupants ... Les observations montrent ainsi un lien univoque entre les surfaces plantées en coton Bt et les taux d’infestation par les insectes. Une information majeure alors que près des 95 % des 3 millions d’hectares de coton chinois sont génétiquement modifiés.

Au final, les cultures OGM auront donc "permis" une augmentation de la demande chinoise .... en coton américain.

C’est donc dans ce contexte, que le contrat pour livraison en juillet a fini vendredi à 82,97 cents la livre, contre 80,72 cents la semaine précédente. Sa progression aura été de 2,8% sur la semaine.

L’indice Cotlook A, moyenne quotidienne des cinq prix du coton les plus faibles sur le marché physique dans les ports d’Orient, valait quant à lui 91,15 dollars vendredi, contre 89,00 dollars 7 jours plus tôt.

Source : Le blog finance, mai 2010