Les PCB suivis sur Internet

Consulter la teneur en PolyChloroBisphényles (PCB) des poissons et des sédiments dans les cours d’eau et plans d’eau français, c’est désormais possible avec le nouveau site Internet mis en place par l’Office national des eaux et des milieux aquatiques (ONEMA). Interdits en Europe depuis plus de 20 ans, les PCB, également appelés pyralènes, peuvent en effet être présents dans la chair de nombreux poissons d’eau douce.

Le site présente les résultats d’analyses de la teneur en Polychlorobiphényles (PCB) des sédiments et des poissons échantillonnés dans le cadre du plan national d’actions sur les Polychlorobiphényles (PCB). Ces résultats sont accompagnés d’éléments relatifs à la méthodologie employée.

Voir le site des données du plan national d’actions sur les PCB

Source : France Nature Environnement [Général, Déchets & industrie, Eau, Santé], Mai 2010