Le soja OGM résistant au Roundup au cœur d’une enquête judiciaire

En cause : les semences de soja OGM résistantes à l’herbicide Roundup et plus particulièrement les pratiques commerciales et le non-respect possible de la législation relative à la concurrence.

Selon Monsanto, les autorités veulent la « confirmation que les agriculteurs et les fabricants de semences continueront à avoir accès aux semences résistantes au Roundup de première génération après expiration du brevet en 2014 ». Le groupe a précisé que l’enquête durait depuis plusieurs mois.

Cette enquête intervient sur fond de contentieux entre Monsanto et le groupe concurrent DuPont. Ce dernier proteste contre la démarche de Monsanto qui tente de faire adopter « prématurément », la seconde génération de son soja OGM.

La semaine dernière, Monsanto a fait état de nouvelles pertes trimestrielles, à hauteur de 19 millions de dollars, sur fond d’un recul des ventes de Roundup et de semences de maïs et de soja génétiquement modifiées.

Source : La France Agricole, le 18 janvier 2010