Les marchés sanctionnent la nouvelle perte de Monsanto

Monsanto vient de publier une perte de 19 millions de dollars pour le premier trimestre 2010. Le groupe agrochimique avait déjà enregistré une perte de 233 millions de dollars au trimestre précédent.

Monsanto reste dans le rouge. Le groupe agrochimique américain vient de publier une perte de 19 millions de dollars au premier trimestre 2010. Un an plus tôt, il publiait un bénéfice net de 556 millions de dollars.

Par action, la perte se monte à 3 cents alors que les analystes tablaient sur un résultat à l’équilibre. Néanmoins, Monsanto réduit sa perte par rapport au trimestre précédent qui s’élevait à 233 millions de dollars.

Le chiffre d’affaire enregistre un net de recul de 36% sur un an, à 1,697 milliard de dollars. Le groupe est pénalisé par la chute des ventes de son désherbant vedette Roundup qui se sont écroulées de 62,5% sur un an.

Le Roundup, désherbant le plus vendu au monde, est suspecté de nuire à la santé et d’avoir un impact négatif sur l’environnement. Les ventes de semences de maïs et soja génétiquement modifié ont également reculé.

Malgré ses résultats décevants, Monsanto maintient ses prévisions de bénéfice courant entre 3,10 et 3,30 dollars par action pour l’ensemble de l’année 2010. Pour le bénéfice net, il table sur 2,85 et 3,11 dollars par action.

Ces résultats sont sanctionné à Wall Street : après avoir ouvert en nette baisse, le titre Monsanto cède un peu plus de 0,5% à la mi-séance.

Source : latribune.fr, le 7 janvier 2010