Les Humains cobayes des OGM de seconde génération

Le CRIIGEN dénonce l’autorisation scandaleuse du nouveau maïs OGM 59122xNK603 en Europe. Cela pour deux raisons.

Premièrement, alors qu’on nous promettait une seconde génération d’OGM au service de l’humanité (contre la faim dans le monde, résistants à la sécheresse et à la salinité…) la réalité est toute autre. Ceux-ci fabriquent plusieurs insecticides et peuvent absorber plusieurs herbicides. Le maïs OGM 59122xNK603 est un OGM-pesticide à la puissance quatre (deux insecticides et deux herbicides) avec les risques sanitaires et environnementaux inhérents, du type du nouveau maïs canadien SmartStax, huit fois pesticide !

Deuxièmement, pour éviter les demandes de transparence sur les études sanitaires préalables, les gouvernements et les firmes agro-semencières et de pesticides ont décidé de se passer purement et simplement d’études sur les rats… pour les pratiquer directement sur les humains !

Source :CRIIGEN Comité de Recherche et d’Information Indépendantes sur le Génie Génétique, 15 octobre 2009