75 communes d’Ile et Vilaine contre les cultures d’OGM

« 21 structures du collectif OGM35 ont envoyé, en début de semaine, un courrier aux 353 mairies d’Ille et Vilaine et aux 27 communes du Pays de Redon (hors de l’Ille-et-Vilaine) pour les inciter à prendre position contre les cultures d’OGM en plein champ et contre les OGM dans les cantines municipales » ont indiqué, cet après midi, Maxime Gigon (Greenpeace) Denis Maghin (CAC21) et Mikael Laurent (Maison de la consommation et de l’environnement de Rennes).

« A ce jour, 75 communes se sont déjà positionnées en Ille et Vilaine (5 en Pays de Redon hors l’Ille-et-Vilaine) dont 18 sur la seule campagne d’information de l’année dernière » ont-ils ajouté.

En mars 2008, des milliers de personnes avaient manifesté à Rennes pour défendre « le droit de produire et de consommer sans OGM ». « Mais au final, la Loi adoptée en France, en juin 2008 prétend organiser une « coexistence » entre cultures OGM et cultures non OGM, niant le risque évident de voir les filières sans OGM contaminées » déplorent les membres du collectif OGM35.

Le collectif OGM 35 est composé de ADELL, ACEQV, Agrobio 35, Association de vigilance écologique et citoyenne-AVEC, Bretagne vivante-SEPNB, CAC 21, Comité de défense de l’environnement des 4 cantons, Libre Canut, Confédération paysanne d’Ille et Vilaine, Culture Bio, Eau et rivières de Bretagne, Greenpeace groupe local de Rennes, Inter Bio Bretagne-IBB, La Souris Verte, Les Verts d’Ille et Vilaine, Mieux vivre à Torcé-AMVAT, Passiflore, Syndicat des apiculteurs d’Ille et Vilaine-Haute Bretagne, Vitré Tuvalu.

Source : Ouest France, le 8 octobre 2009