Monsanto, des protocoles de recherches très particuliers.

L’histoire de Monsanto est entourée de nombreuses zones d’ombres quant à la validité scientifique de certaines études réalisées par ses soins ou par des laboratoires privés sur commande de la firme de St Louis. Ce phénomène de science corrompue est due à une évolution mercantile de la recherche comme nous l’explique la sociologue Susan Wright : « Quand le génie génétique a été perçu comme une opportunité d’investissement, il s’est produit une adaptation des normes et des pratiques scientifiques au standard des entreprises », écrit-elle dans un livre référence sur l’histoire de la biotechnologie, paru en 1994. « L’éveil du génie génétique coïncide avec l’émergence d’une nouvelle éthique, radicalement définie par le commerce . » Les articles qui suivent ne doivent pas être compris comme une généralité sur la science mais comme un témoignage de certains cas de égarements scientifiques.