OGM : Greenpeace dénonce des tests de Syngenta sur des enfants chinois

Greenpeace dénonce dans un communiqué l’approbation de l’Institut national américain de la santé (NIH) pour des tests d’un riz OGM de Syngenta sur des enfants chinois.

L’Université américaine de Tufts voulait étudier l’impact de la consommation du riz OGM fabriqué par l’entreprise Syngenta sur 24 enfants chinois agés de 6 à 8 ans durant l’été 2008, selont l’organisation écologiste.

La commercialisation de ce riz génétiquement modifié, dont la teneur en vitamine A aurait été augmentée pour répondre aux besoins des pays en voie développement, n’est pas autorisée, et son innocuité n’a pas encore été démontrée.

"Il est sur le fond inadmissible que des enfants servent de cobayes à l’industrie biotechnologique", s’insurge Greenpeace.

Ces derniers ont averti le ministère de l’agriculture et de la santé chinois, qui ont décidé d’annuler les tests. "Au même moment, l’information concernant l’essai avait disparu du site web de la NIH", explique le communiqué de l’organisation de défense de l’environnement, qui félicite le gouvernement chinois d’avoir fait stopper "cette expérience hasardeuse et moralement condamnable".

source : verdura.fr