Monsanto veut redorer son image en France.

Leader mondial de la production d’OGM, Monsanto prépare le lancement, en France, d’un site internet grand public baptisé "24 heures avec Monsanto".

L’entreprise Monsanto, spécialisée dans les biotechnologies végétales, veut se défaire de son image négative. Le leader mondial de la production d’OGM prépare le lancement, en France, d’un site internet grand public. Baptisé "24 heures avec Monsanto", il aura pour objectif de promouvoir les activités de l’entreprise.

Selon la "Lettre de l’Expansion", le site proposera de découvrir une ferme modèle et de jeter un coup d’oeil sur les tests auxquels sont soumises les semences. Contacté par LEXPRESS.fr, Monsanto a démenti tout projet de ce type. Séances photo et tournages vidéo de la ferme témoin sont pourtant déjà programmés.

Il faut dire que la firme ne jouit pas d’une bonne image dans l’Hexagone, où les opposants aux organismes génétiquement modifiés, José Bové en tête, font beaucoup parler d’eux.

Depuis des années, Monsanto a été au coeur de nombreuses polémiques : PCB, "agent orange", et surtout OGM, suspectés d’être dangereux pour la santé. En janvier 2008, la France a déclenché la procédure de suspension de la culture du maïs modifié MON810, au nom du "principe de précaution".

Pour ne rien arranger aux affaires du géant industriel, le succès du livre et du documentaire de Marie-Monique Robin, intitulé "Le monde selon Monsanto", a assené un sérieux coup à la multinationale.

L’enquête aura certainement décidé Monsanto à mieux communiquer sur ses activités.

Par LEXPRESS.fr, le 21/07/2008