Monsanto’s Harvest of Fear (la récolte de la peur), un article du magazine Vanity Fair.

L’édition d’avril 2008 de Vanity Fair est consacrée aux problèmes environnementaux (« green issue »). Le magazine a réservé un long article de six pages pour dénoncer les méthodes agressives de Monsanto aux Etats-Unis et relate une série de témoignages d’agriculteurs littéralement harcelés par la compagnie. Les journalistes Donald L. Barlett et James B. Steele dénoncent la main mise de Monsanto sur le marché alimentaire américain et l’imposition des produits transgéniques.

Une des controverses de l’article est l’utilisation du Posilac, l’hormone de croissance laitière (rBGH), que de plus en plus de consommateurs rejettent mais dont Monsanto s’acharne à attaquer les opposants qui oseraient poser un label « sans rBGH » sur leur bidon de lait. Aux Etats-Unis l’étiquetage des produits contenant des produits transgéniques est interdit, les rédacteurs de l’article s’indignent de cette privation de liberté pour le consommateur de pouvoir choisir la nature de son alimentation. La stratégie monopolistique et agressive de Monsanto attire de plus en plus les foudres de l’opinion américaine attachée à sa liberté et à la protection « anti-trust », la révolte gronde sur dans le fief de la firme de Saint Louis…

Lisez l’article en anglais.