OGM et Roundup, produits phares de Monsanto, qui double son bénéfice.

Le 3 avril 2008

Le groupe agrochimique américain Monsanto a enregistré au deuxième trimestre de son exercice décalé 2007/08 un bénéfice net plus que doublé, dopé par ses semences génétiquement modifiées, et entrevoit une année "exceptionnelle", selon un communiqué diffusé mercredi.
Le bénéfice net a atteint 1,129 milliard de dollars, en hausse de 107% par rapport à la même période de 2006/07. Le bénéfice par action s’affiche à 2,02 dollars par action, soit nettement plus que les prévisions des analystes, qui tablaient sur 1,72 dollar.

Le groupe précise néanmoins que hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action atteint 1,79 dollar. Monsanto a indiqué que la différence était attribuable à un élément exceptionnel lié à la sortie du dépôt de bilan de son ancienne filiale Solutia.

"La performance de notre activité semences nous met sur la voie d’une nouvelle année exceptionnelle", a déclaré le PDG Hugh Grant.
Les bénéfices de cette activité, qui représente les deux-tiers du chiffre d’affaires de Monsanto, ont progressé de 36% au deuxième trimestre.
Sur le plan géographique, les semences génétiquement modifiées ont connu une croissance particulièrement forte aux Etats-Unis et au Brésil.
La croissance de l’autre grande famille de produits du groupe, l’herbicide glyphosate, affiche une croissance encore supérieure à celle des semences génétiquement modifiées, avec un bénéfice triplé et des ventes presque doublées.

Parallèlement à la publication de ses résultats, Monsanto a annoncé son intention d’investir 196 millions de dollars sur les 18 prochains mois pour augmenter les capacités de production de son usine de glyphosate située à Luling (Louisiane, sud des Etats-Unis).
Les investissements devraient augmenter la production de glyphosate de 10% à l’échelle du groupe, selon un communiqué séparé.
Lors d’une communication portant sur un relèvement de ses résultats annuels 2007/08, Monsanto avait indiqué le 25 mars, au sujet de son herbicide vedette, que "la demande mondiale dépasse l’offre".

Au total, le chiffre d’affaires du groupe américain est en hausse de 44% à 3,779 milliards de dollars.
Monsanto prévoit que les deuxième et troisième trimestres seront les "principaux moteurs" des résultats, le groupe précisant que "le quatrième trimestre se solde souvent par une perte", du fait de la saisonnalité de l’activité agricole.

Source : AFP, Lemonde.fr