Des milliers de manifestants à Bonn pour protester contre les OGM en marge d’un sommet des Nations Unies sur la Biodiversité.

Le 26 Mai 2008

Plus de 5000 manifestants ont défilé dans les rues de la ville allemande de Bonn le 12 mai pour protester contre les OGM et pour la défense de la biodiversité, et cela à l’occasion de l’ouverture d’une conférence onusienne sur la biodiversité visant notamment à discuter des risques liés à la technologie transgénique. Les manifestants ont traversé toute la ville de Bonn en portant des drapeaux et des banderoles multicolores sur lesquels on pouvait lire des slogans tels que « les agrocarburants sont responsables de la famine » ou encore « nous voulons une alimentation saine, pas des OGM », un défilé festif et engagé mais surtout international car de nombreuses organisations du monde entier avaient répondu à l’invitation.

En effet, plusieurs organisations allemandes ont organisé un forum international des ONG, le Planet Diversity Forum, en marge des négociations officielles. Durant cinq jours, pendant les négociations de la Convention des Nations Unies sur la Diversité Biologique, les participants au forum ont débattu sur les façons dont les agriculteurs, les consommateurs, les artisans de l’alimentation et leurs communautés peuvent coopérer pour enrichir et défendre cette diversité. Un mouvement international venant de toutes les directions a permis de réunir quelques 400 participants de plus de 80 pays, qui ont pu collaborer pour défendre une cause commune : la diversité biologique, menacée par les tendances dévastatrices de la production agro-alimentaire et les OGM. 
Dans le cadre officiel, ce sont plus de 2000 représentants de gouvernements et d’associations qui ont participé à la négociation onusienne afin de discuter des mesures de protections internationales qui pourraient permettre de contrôler la dissémination des OGM.

Le débat international sur les OGM est particulièrement sensible dans le contexte actuel de pénurie alimentaire et d’inflation du prix des denrées alimentaires de base, cependant l’ONU a déjà reconnu que les « OGM ne sont pas la solution contre la faim dans le monde » écorchant une fois encore un mythe de la biotechnologie.

Lors de ce forum international, le film « le monde selon Monsanto », aux éditions Arte, a été présenté plusieurs fois en présence de son auteure Marie Monique Robin mais aussi de nombreuses personnalités ayant participé au film telles que Vandana Shiva, Arpad Pusztai, Jeffrey. Smith et Mickael Hansen. Les projections du film ont été accueillies avec enthousiasme et le grand nombre de participants présents a permis de promouvoir le projet Combat Monsanto et d’unir de nouveaux acteurs au tour de cette initiative inter-associative.

La future traduction du film et du livre en plusieurs langues (anglais, espagnol, portugais, japonais…) laisse supposer que l’onde de choc de cette investigation sur Monsanto risque de prendre une envergure planétaire et que le combat n’en est qu’à ces premiers rounds…

Pour plus d’informations sur le forum, consultez le site Planet Diversity
Pour plus d’informations sur les négociations officielles sur la Biodiversité, consultez le site de la CopMop