Combat Monsanto, résistance et bénévolat

L’association Combat Monsanto a été fondée en 2008 à l’intiative de plusieurs associations engagées dans l’information citoyenne sur la biotechnologie, les OGM et plus largement l’alerte sur les dangers des pesticides et autres produits toxiques dont Monsanto s’était fait le leader mondial.

La volonté première de cette plateforme collaborative sur Monsanto était de partager avec le plus grand nombre les informations patiemment accumulées et vérifiées par la documentariste Marie Monique Robin, et de la soutenir contre d’éventuels agissements de Monsanto, à l’occasion de la sortie du documentaire « Le monde selon Monsanto », diffusé sur Arte en mars 2008, ainsi que le livre éponyme publié par les Editions La Découverte.

Le lancement de cette plateforme, et de ce site d’information, n’aurait pu se faire sans le financement de fondations, à commencer par la Fondation pour le Progrès de l’Homme, mais aussi plus tard la fondation Un monde par tous. De même, le soutien financier des donateurs individuels nous a permis, à un moment critique, de maintenir l’activité d’animation de l’association.

L’association Combat Monsanto sera désormais animée bénévolement après plusieurs années de travail salarié pour animer le site internet, les réseaux et organiser des actions, les membres du conseil d’administration, composé de représentants des associations partenaires, réalisent qu’une grande partie des objectifs ont été atteints, au premier desquels une information citoyenne large sur la firme de biotechnologie Monsanto et ses agissements dans le monde, tout comme la valorisation de nombreuses résistances de part ce monde...

Les derniers actions menées contre Monsanto l’ont été par des collectifs citoyens composés de bénévoles engageant leur responsabilité dans une désobéissance civique contre toutes les firmes cherchant à s’accaparer les semences, à modifier le vivant ou menaçant la souveraineté alimentaire. Les Faucheurs volontaires occupaient encore en janvier 2014 l’usine de Monsanto à Trèbes pour protester contre un projet d’expansion du site. Le collectif citoyen les Engraineurs a facilité à deux reprises, en mai et octobre 2013, l’organisation française des « Marches mondiales contre Monsanto », qui réunirent plusieurs millions de manifestants dans le monde.

Ainsi, le conseil d’administration a proposé au collectif citoyen Les Engraineurs de rejoindre les associations membres du CA.

Nous espérons que cette transition vers une animation bénévole permettra de faire perdurer l’engagement de Combat Monsanto pour vous informer autant des agissements de cette entreprise, que des multiples résistances qui se dressent désormais face à elle.

Résistance et solidarité